Jean-Yves Haymoz, professeur à la HEM de Genève et au CNSM de Lyon

«Improviser c’est pas ça !»

Improviser, dans le domaine de la musique, est un mot qui ne fait pas l’unanimité. Rares sont les opposants de cette pratique mais parmi les mordus on parle rarement de la même chose. D’où vient cette situation ? Le mot lui-même a un passé récent et certaines figures extrêmes ont peut être contribué à jeter le trouble. Finalement, on en arriverait même à se poser la question : est-il vraiment possible d’improviser ? Deux musicologues importants ont déjà apporté leurs contributions à cette thématique : Dahlhaus et Treitler. Dans la foulée, nous allons tenter de pousser plus loin cette réflexion.


Après avoir été formé à Fribourg, au Conservatoire et à l’Institut de musicologie, Jean-Yves Haymoz a été engagé par le Centre de Musique Ancienne de Genève pour y mettre sur pied un programme de cours complémentaires entièrement basés sur les sources historiques. Ceci lui a permis entre autres d’inventer une discipline : le contrepoint improvisé. Il a pu parallèlement développer cet enseignement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où il a aussi travaillé dans le Département de pédagogie. Retraité du CNSM de Lyon, il va commencer prochainement sa dernière année d’enseignement à la HEM de Genève dans le Département de musique ancienne.

Accueil          Cadrage          Programme          Inscriptions           Informations pratiques         Contributions